RShare documentation (French)

From Planet Peer Wiki

Jump to: navigation, search

Dans les lignes qui suivent, RShare désigne le réseau et son architecture particulière de fonctionnement ; en revanche, la double dénomination de RShare/StealthNet qui a été conservée désigne l'application (ou le client) StealthNet qui tourne sur votre PC. Pour plus de précisions, voir la FAQ StealthNet (NDT).


Contents

RShare : Qu'est-ce que c'est ?

RShare/StealthNet est un jeune et ambitieux projet logiciel aux supports particulièrement actifs et dont la communauté est en constante augmentation. Comparé à d'autres programmes de partage de fichiers anonymes comme MUTE ou ANts P2P, le développement de RShare/StealthNet est actif et continu. La communauté soutient RShare/StealthNet de ses efforts et Lars Regensburger (le développeur de RShare/StealthNet) essaie d'implémenter aussi rapidement que possible les suggestions les plus utiles.

RShare/StealthNet s'efforce de procurer aux utilisateurs des réseaux conventionnels de connexions directes, comme eMule ou autre, une alternative sécurisée, anonyme, et pratique. Bien que RShare/StealthNet soit un nouveau-venu comparé à d'autres programmes comme eDonkey, il offre un certain nombre de fonctions qui font défaut aux autres programmes anonymes. Indépendamment de cela, RShare/StealthNet peut déjà télécharger des fichiers de manière sûre et anonyme.

Les réseaux conventionnels de partage de fichiers P2P ne sont en aucun cas anonymes. Chaque client peut facilement être identifié par son adresse IP unique pendant qu'il effectue des partages ou/et des téléchargements.

Les autorités ainsi que différentes organisations utilisent cette faiblesse des réseaux traditionnels P2P de partage pour pister ceux qui téléchargent ou mettent en partage des fichiers particuliers sur ces réseaux. RShare/StealthNet protège ses utilisateurs de telles pratiques et leur restitue une part de leur liberté perdue à l'utilisation d'Internet.

English version

A quoi sert RShare ?

Les réseaux de partage de fichiers conventionnels comme eDonkey ne sont en aucun cas anonymes. Chaque client peut facilement être identifié car son adresse IP est visible de tous les autres clients du réseau. Pire encore, toutes ses actions (comme le téléchargement ou la mise en partage par exemple) peuvent être interceptées et enregistrées. On sait parfaitement que des organisations (comme IFPI, MPAA, RIAA...) se servent de versions lourdement modifiées de programmes open source (libres) pour pister les utilisateurs.

Dans le monde entier, ces organisations et les autorités utilisent cette faiblesse des réseaux traditionnels P2P pour localiser les gens qui partagent, par exemple, des fichiers sous copyright. RShare/StealthNet protège la vie privée de chaque utilisateur du réseau RShare et procure diverses contre-mesures pour pallier à la surveillance d'Internet et du réseau.

RShare/StealthNet est un programme de partage Peer to Peer ( = Pair à Pair) d'échange de fichiers sur Internet. La différence entre les réseaux P2P classiques (comme eDonkey ou autres) et RShare, c'est que le partage et le téléchargement de fichiers sont complètement anonymes, tout comme leur utilisateur.

English version

Comment RShare fournit l'anonymat

Comparé aux systèmes de serveurs fixes de partage de fichiers comme eDonkey2000, il n'y a pas de serveur central ou de serveurs dédiés à l'intérieur du réseau RShare, ce qui signifie qu'il est pratiquement impossible d'établir une quelconque relation entre adresses IP et fichiers.

Les réseaux conventionnels de partage sans serveur maintiennent des connexions directes entre les clients (FastTrack/Kazaa, Kademlia, Gnutella or BitTorrent). En comparaison, les clients RShare/StealthNet n'utilisent jamais de connexions directes : le trafic du réseau est routé à travers plusieurs autres nœuds (ou nodes)/clients RShare/StealthNet.

Les adresses IP des expéditeurs et destinataires du réseau RShare sont cachées. Au lieu des adresses IP, des adresses dites IDs RShare sont utilisées, lesquelles ne peuvent être rapprochées des adresses IP. De plus, toutes les données routées entre les nœuds RShare sont cryptées de sorte que même les FAI (Fournisseurs d'Accès à Internet) ne peuvent analyser les données transmises pour contrôler si vous pratiquez une forme de partage de fichiers.

English version

RShare dans le détail

Tous les utilisateurs du software de partage de fichiers RShare/StealthNet (c'est-à-dire les clients RShare/StealthNet) font partie du réseau RShare lequel est complétement indépendant et protégé du reste d'Internet. Pour établir des connexions à d'autres participants, des Webcaches sont nécessaires.

Les Webcaches sont censés stocker les adresses IP et les ports d'autres clients jusqu'à ce qu'ils se déconnectent du réseau RShare. Ces informations ne sont pas stockées dans un log pour de longues périodes. Chaque fois qu'un nouvel arrivant rejoint le réseau RShare, il reçoit des informations de connexion de ces Webcaches pour atteindre le réseau.

Les Webcaches ne stockent pas non plus d'informations sur les fichiers partagés par les utilisateurs, pas plus qu'ils n'enregistrent leur activité réelle. Les Webcaches ne jouent pas le même rôle que les serveurs traditionnels des réseaux non-anonymes. Les connexions aux Webaches ont un caractère temporaire et ne servent que lorsque les utilisateurs rejoignent le réseau ou s'en déconnectent.

Chaque client RShare/StealthNet connecté au réseau RShare devient automatiquement un nœud (node) par lequel va transiter une partie du trafic du réseau. De cette façon, des connexions indirectes sont possibles entre les possesseurs des fichiers et ceux qui les reçoivent. On appelle un nœud un pair (peer) quand il devient actif, par exemple quand il recherche des fichiers ou lorsqu'il a des téléchargements (downloads) et/ou des partages (uploads) actifs.

Des connexions cryptées persistent entre tous les clients RShare/StealthNet, qu'ils soient des nœuds (nodes) ou des pairs (peers). Chaque client n'a seulement que quelques connexions directes aux autres nœuds ou pairs.

English version

Comment fonctionne la connexion au réseau RShare ?

Comme mentionné plus haut, RShare/StealthNet a besoin de Webcaches pour se connecter au réseau. Le client RShare/StealthNet crée une connexion http à plusieurs Webcaches (1 bleu sur l'image) et transmet sa propre adresse IP et son propre port TCP RShare/StealthNet. En retour, le client reçoit une liste de ports et d'adresses IP d'autres utilisateurs du réseau.

Après cela, le client ferme sa connexion aux Webcaches. A l'aide des adresses IP qu'il a obtenu, il crée alors des connexions cryptées avec plusieurs autres utilisateurs (A, B et C) (2 rouge).

English version

Comment fonctionne la recherche de fichiers avec RShare ?

Chaque requête est d'abord communiquée aux nœuds voisins connectés au client (1). Les nœuds voisins ne transmettent pas seulement les résultats de leurs propres recherches sur le réseau, mais communiquent aussi les requêtes à leurs propres nœuds voisins. C'est pourquoi l'espace de recherche du réseau est en constante expansion (2).

Pour des raisons d'anonymat et de sécurité, les résultats de recherche ainsi que l'ID RShare des clients hébergeant les fichiers sont routés à travers plusieurs nœuds du réseau RShare. Cette mesure garantit au client qui a initié la recherche qu'il ne recevra jamais de résultats de recherche de l'un de ses nœuds voisins par une connexion directe qui, éventuellement, autoriserait une corrélation entre son adresse IP et les résultats de recherche ou son ID RShare.

English version

Comment fonctionnent les téléchargements avec RShare ?

Quand un client demande un téléchargement, la requête est routée à travers des nœuds multiples dans le réseau RShare vers le nœud qui possède le fichier (1). Ce nœud envoie à la file des morceaux du fichier au nœud voisin d'où provenait la requête. Le nœud voisin transmet à son tour l'information vers le nœud qui a envoyé la requête et ainsi de suite.

Idéalement, le téléchargement voyage par la même route que celle qui a acheminé la requête (2). Dans le cas où l'un des nœuds de la chaîne ne serait plus disponible, le morceau de fichier est envoyé sur le réseau avec son ID RShare et atteint le destinataire par un autre chemin (3).

English version

Créer un webcache

Dans le cas où vous voudriez faire votre propre webcache, voici un petit manuel. Avant tout - pourquoi vouloir faire votre propre webcache ? Par exemple, si vous voulez faire tourner votre propre réseau RShare dédié. Édifiez votre webcache, désactivez syncronize webcache dans StealthNet et ajoutez l'URL de votre webcache dans le fichier webcache.xml. Effacez les autres webcaches de ce fichier.

1.) Il vous faut un serveur web sur lequel PHP et MySQL soient installés.

2.) Créez une nouvelle base de données (database) dans mySQL - le nom n'a pas d'importance.

3.) Ajoutez les tables suivantes à votre database :

Table: nodes

Fieldname	Datatype	Length	Null	Primary Key
ipaddress	varchar	15	No	Yes
port	        int	11	No	No
lastupdate	datetime	-	No	No

Table: sent

Fieldname	        Datatype	Length	Null	Primary Key
receiveripaddress	varchar	15	No	No
sentipaddress	        varchar	15	No	No
lastupdate	        datetime	-	No	No
  • Souvenez-vous du nom de la database, du nom d'utilisateur de la database et de son mot de passe. Vous en aurez besoin plus tard.

4.) Créez un dossier ou sous-répertoire dans votre espace-web. Souvenez-vous, PHP doit être installé sur le serveur !

Fichier : rwpmws.php

  • Ligne 24 - "mysql_connect('localhost', '<username>', '<password>');"
  • En principe, vous n'avez pas à changer "localhost". Dans le cas où la database (voir fournisseur) se trouve sur un autre serveur, vous devrez ajouter l'URL ici.
  • Remplacez <username> par votre SQL d'utilisateur.
  • Remplacez <password> par le mot de passe utilisateur correspondant.
  • Ligne 25 - "mysql_select_db('<database-name>');"
  • Remplacez <database-name> par le nom de votre database.

Fichier : rwpmws.wsdl

  • Remplacez <webcache-URL> par l'URL de votre serveur web. Le tag <webcache-URL> devrait apparaître 8 fois. Changez les tous !

(Lignes: 68, 77, 86, 98, 107, 116, 127, 130)

5.) Publiez

  • Copiez les fichiers nusoap.php, rwpmws.php et rwpmws.wsdl sur votre espace web.
  • Réglez les permissions de votre répertoire sur 755 (drwxr-xr-x)

En lançant votre webcache http: //<Url de votre Webcache>/rwpmws.php, vous devriez voir une fenêtre avec des liens (AddPeer, RemovePeer....).

6.) Test

  • Démarrez Stealthnet, désactivez syncronize webcaches et modifiez le webcache.xml dans le répertoire preference.
  • Seule l'URL de votre webcache devrait être dans ce fichier.
  • Tous ceux qui se joindront à votre réseau devront modifier leur client SN de la même façon !


Et voilà, c'est fini !!!

Liens utiles


back to English version


Captures d'écran et documentation : Philharmoni
English translation : Markus
Traduction française : Phanto

Personal tools